Romain Goupil

Romain-Pierre Charpentier (born July 12, 1951, in Paris) known professionally as Romain Goupil, is a French filmmaker. He was a college leader during the May 1968 civil unrest in France and was for a long time a trotskyist militant. During the 2000s decade he aligned with the positions of the Cercle de l'Oratoire, and supported Emmanuel Macron in 2017.[1]

Romain Goupil
Romain Goupil 2010.jpg
Romain Goupil in 2010
Born
Romain-Pierre Charpentier

(1951-07-12) July 12, 1951 (age 71)
Paris, France
Occupationfilmmaker
Years active1968–present

Early lifeEdit

Romain Goupil was born in an artist family. His father, Pierre Goupil (born in 1930), was a cinematographer. His grandmother, Lita Recio (1906-2006), was an actor well known for dubbing. She was married to singer Robert Charpentier, named Goupil (1896-1938). Romain Goupil lived in the Cité Montmartre-aux-artistes, where his grandparents also lived.[2][3]

FilmographyEdit

  • 1968 : L'Exclu (short film)
  • 1969 : Ibizarre (short film)
  • 1975 : Setúbal, ville rouge
  • 1980 : Le Père Goupil (short film)
  • 1982 : Mourir à trente ans
  • 1983 : La Java des ombres
  • 1990 : Maman
  • 1994 : Lettre pour L...
  • 1994 : Paris est à nous
  • 1999 : À mort la mort !
  • 2002 : Une pure coïncidence
  • 2010 : Les Mains en l'air
  • 2014 : Les Jours venus
  • 2018 : La Traversée

ReferencesEdit

  1. ^ "Le "couple Dany", un drôle de tandem qui chuchote à l'oreille d'Emmanuel Macron". L'Obs. 2018-05-03. Retrieved 2020-01-04. Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, Cohn-Bendit et Goupil, que certains surnomment "le couple Dany" tant ils sont inséparables, sont des interlocuteurs réguliers du président. "Ils font partie des capteurs que le président aime voir", dit un de ses proches
  2. ^ "Derrière les murs de Montmartre Aux Artistes". montmartre-addict.com. 2016-11-10. Retrieved 2020-01-04. Certains locataires actuels sont nés dans la Cité ou y ont grandi, comme le cinéaste Romain Goupil dont les grands-parents faisaient partie des premiers résidents
  3. ^ "L'îlot enchanté". Le Point. 2011-01-06. Retrieved 2020-01-04. L'un des résidents les plus célèbres et aussi l'un de ses guides les plus enthousiastes, le cinéaste Romain Goupil, porte à lui seul la mémoire de cet îlot enchanté. Et pour cause : son grand-père, un chansonnier haut en couleur qui connaissait le Tout-Montmartre, en fut l'un des premiers habitants avec sa femme, comédienne de doublage.